Archives pour le mot-clé 'cadeau-trop-beau'

La patience est une vertu qui s’acquiert avec de la patience…

Au fait : Joyeux Halloween ! J’espère que tu profites bien de ton week-end de 3 jours (enfin, si tu as la chance d’en avoir un, sinon, tant pis…)

Pour ma part j’ai pris une journée de RTT (en plus) Jeudi pour aller faire un truc trop génial : choisir ma robe de mariée…
Donc attention, si tu es du genre à hésiter 3 heures dans les grands magasins pour décider de quel jean acheter, ou quelle paire de chaussure tu vas mettre au mariage de ta cousine, alors attention, là c’est 5 fois pire. J’y suis allée accompagnée de ma mère, la mère de V. , ma grand-mère et ma sœur, histoire d’avoir un grand nombre d’avis sur le sujet, ce qui n’est pas toujours simple a gérer car quand l’une préféré la robe princesse, l’autre celle au bustier « coeur » et que soudain, c’est la robe sirène qui attire l’attention d’une dernière… (bon j’exagère, cela ne s’est pas passé exactement comme ça, mais y a de l’idée).
Par ailleurs, garde-toi bien d’avoir des complexes ce jour là, car ton physique va être passé au crible toute la journée : tu es comme moi et tu as une petite poitrine ? Tu as intérêt à l’assumer car des « cette robe de fait des encore plus petits sein (avec ou sans petit rire moqueur à la fin) » OUI tu vas l’entendre ! Si tu as des petits bourrelets disgracieux sur les hanches, ceux la vont-être commentés, analysés, bref… passé au crible par toute la famille pour trouver LA robe qui les camouflera tout en n’aplatissant pas ta déjà très petite poitrine par exemple…
Bref tout ça pour dire : tu es une mariée, cela fait des mois que tu affiches ton bonheur à la figure de tous, et en plus tu vas essayer LA robe de ta vie devant ta famille qui elle n’a qu’une envie : revivre une journée d’essayage de robe de mariée, alors tes petits complexes n’intéressent personne !
Je dis ça, je dis rien… Pour ma part cela fait belle lurette que je n’ai plus le temps de complexer sur ma poitrine donc, tout allait bien.
Finalement, la journée s’est achevée sur un choix terrible a faire entre deux robes diamétralement opposée qui pour l’une correspondait à la « robe de mes rêves » et qui m’allait bien, et une qui m’allait bien et pour laquelle tout le monde était unanime « oh oui celle la est ma préférée ». Bon…
Finalement j’ai choisi la « robe de mes rêves » après l’avoir réessayée le lendemain, c’est à dire hier. C’est un petit peu comme le sentiment d’avoir enfin trouvé les chaussures qu’on portera pour la cousine, mais en 200 000 fois plus intense. Sauf que quand tu te verrais bien sortir comme ça, la porter toute la journée, la vendeuse t’annonce que, bien sur, elle sera « disponible pour les retouches dès février »… Février, j’ai essayé de faire le calcul dans ma tête mais il y a trop de mois pour que j’arrive à savoir combien il y en a entre février et maintenant sans compter sur mes doigts. En tout cas, je ne sais pas comment je vais réussir à patienter jusque là !

Pour passer le temps, nous avons entrepris de créer un petit album photo pour les invités de la cérémonie civile, mais là encore, nous allons devoir attendre la semaine prochaine pour recevoir le « Bon à tirer »…

Et donc tourne et tourne en boucle cette phrase qui s’applique si bien à un mariage : La patience est une vertu qui s’acquiert avec de la patience.

Le cadeau qui officialise tout !

Oh oui ! Je n’en reviens pas que C. nous ait fait ce cadeau, à nous !!
Le contexte ? un simple après-midi avec ma belle-soeur pour flanner dans les boutiques, parler de mariage et de son bébé à naître, feuilleter les catalogues de mariage, et des tas de choses délicieuses ! Et ce cadeau :

Le cadeau qui officialise tout

Pour son mariage elle m’avait montré le sien et j’avais trouvé ça tellement mignon ! Mais cela allait sous le sens : les autres se marient et ils ont le droit de remplir ces petits journaux avec la délectation qui convient !
Le fait d’en recevoir un, veut non seulement dire que je vais avoir enfin le droit de remplir avec cette même délectation les souvenirs précieux de ce moment de préparation de mariage, mais surtout que OUI, NOUS ALLONS NOUS MARIER, ce journal est le notre et nous sommes en train de vivre ça !
Quand on parle de fiançailles, je ressens toujours que l’on s’adresse à une autre moi, qui n’est pas moi.

Et pourtant c’est MOI qui vais écrire dans ce journal et j’ai déjà hâte de le faire !

Merci pour ce beau cadeau !


Contact Me

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Instagram

  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image

Suivez-moi


Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus