Archives pour la catégorie Non classé

Les mois passent

Hello,

Cela fait quelque temps que je n’ai pas écrit sur ce blog. C’est vrai qu’en matière d’adoption, passé l’agrément, les événements marquants se font très rares. Le moral se maintient, mais le temps est comme suspendu. Nous sommes témoins de beaucoup de changements, de projets chez nos proches. Les ventres s’arrondissent, les chambres d’enfants se préparent, ou bien tout simplement des projets d’avenir (à 2, à 3 ou à 4) se dessinent, tandis que nous sommes impuissants devant notre projet d’adoption. Prisonniers dans une attente dont on ne connait pas le terme. Incapables du moindre projets d’avenir car nous ne savons pas du tout dire combien de temps à 2 il nous reste, ou bien si même un jour nous serons 3 (même si on y croit fort !). Ce n’est donc vraiment pas évident.

C’est très étrange car cette année, en danse nous faisons des chorégraphies sur des thèmes qui me parlent vraiment, la grossesse, la maternité, la patience (bon et l’intuition même si cela forcement est moins en rapport direct), du coup je trouve opportun de vous partager notre choré sur la patience qui illustre parfaitement mon état d’esprit en ce qui concerne cette période de ma vie.

Image de prévisualisation YouTube

Parallèlement, nous continuons de prendre régulièrement contact avec le Conseil Général, et nous attendons un rendez-vous « de routine » le 27 Mai 2016 chez nous avec notre assistante sociale. Cela fait un petit peu « d’activité » on va dire, cela fait du bien et j’attend impatiemment ce rendez-vous !

A bientôt !

Se protéger

Je ne suis pas revenue depuis quelque temps sur le blog. Je n’avais pas grand chose de bien nouveau à raconter et j’ai besoin de me recentrer un petit peu sur moi-même.
Beaucoup d’ « agressions » autours de moi, entre l’argent à gérer pour payer les impôts, le mariage, les cadeaux de noel, les petites choses que je souhaite m’offrir etc…, le travail à gérer aussi alors qu’on a la tête un peu ailleurs, souvent, les amies et les proches qui vivent les bons moments de la maternité, tandis que je subis un petit peu une période d’attente forcée pour notre projet d’adoption… Il me faut encore un peu de temps pour me protéger aussi et reprendre un peu de force.
Rassurez-vous l’hibernation sera brève, et je reviendrais avec des tas de belles choses à raconter !

Se proteger

Adieu Baron…

Je suis bien triste ce soir et nous sommes tous les deux, V. et moi, bien impuissants car hier soir nous avons emmené Baron, notre petit chat de 3 ans, chez le vétérinaire car cette semaine il a perdu beaucoup de poids, a arrêté de manger et a passé beaucoup de temps à dormir, ce qui nous a un peu inquiété.

Cependant, nous nous attendions surtout à des conseils pour son alimentation ou quelque médicaments. Au lieu de cela, le pronostic était très mauvais et Baron risquait de mourir à cause d’un problème au rein (malformation, leucose…)

Nous avons donc dû le ramener ce matin chez le vétérinaire à 8h30 après l’avoir caressé sur le canapé en me demandant s’il allait un jour le retrouver. Même Titane avait semblé comprendre quand j’ai placé son copain dans la boite de transport. Il est arrivé en miaulant et j’ai ressenti sa solitude à lui aussi…
Adieu baron

J’ai déposé Baron chez le véto et suis partie au travail en attendant leur coup de fil pour en savoir plus sur la suite de l’échographie.
Ce coup de fil s’est fait attendre et je les ai appelé moi-même à midi, n’en pouvant plus d’attendre. Il n’était pas encore passé.
Ils m’ont finalement rappelé en fin d’après-midi pour nous annoncer que Baron avait un rein atrophié et non-fonctionnel de naissance, et que l’autre rein avait un problème dans la façon dont il s’abouchait à la vessie, ce qui entraînait une prédisposition aux infections. Il était d’ailleurs très infecté, d’où les énormes taux d’urée et de créatinine dans son sang, entraînant des douleurs, un mal-être, perte d’appétit, etc…
A ce stade il ne restait qu’une chance sur deux de pouvoir guérir son rein malade et nettoyer correctement l’infection, puis le perfuser pour faire baisser les taux d’urée et de créatinine, pour enfin l’opérer de son rein malformé. Ce que j’ai entendu c’est : il reste 1 chance sur 2 de le sauver, et il faut le sauver !
La véto m’a dit qu’elle allait lui faire un test de la leucose pour vérifier que l’infection n’était pas virale. Ce qui ne m’a pas inquiété car, comme je lui ai dit, Baron avait été testé négatif à la SPA et nous avions vaccinés nos deux chats en juillet, avant les vacances. Or, quinze minutes plus tard, la véto m’appelle pour me dire que le test est positif…
Là, c’était la fin car l’infection était d’origine virale, la leucose ne se soigne pas et rien qu’on puisse faire ne sauverait notre petit Baron.
Nous sommes revenus chez le vétérinaire pour dire adieu à notre petit chat et l’accompagner dans son dernier sommeil. Celui-ci nous a accueilli avec de gros câlins, des tas de léchouilles et de ronrons, ce qui était très tendre et douloureux à la fois.
Adieu baron 2

Voir mon petit chat s’endormir en ronronnant était douloureux mais en même temps, c’est ma seule consolation de me dire qu’il a quitté ce monde paisiblement, auprès de nous. Sa douceur, son magnifique regard, son museau et ses gros ronrons vont tant me manquer. Je suis encore en larmes en repensant à tout cela

Je suis triste que cette maladie soit venue gâcher la belle histoire de notre rencontre, lui qui avait enfin trouvé un foyer pour toute la vie… et nous étions si heureux quand il était auprès de nous. RIP mon Baron. Tu nous manqueras beaucoup, cher ami tout poilu.
Adieu baron 3


Contact Me

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Instagram

  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image

Suivez-moi


Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus