• Accueil
  • > Archives pour juillet 2015

Archives pour juillet 2015

Coup de Cœur !

Un petit coup de cœur pour ce reportage photo, sublime de la rencontre entre les parents adoptifs et leur bébé tant attendu !

Tendresse

 

Crédit Photo : « Tendresse » by Kristen Anne

Visite au domicile

Hello !

Ca y est, nous avons terminé tous nos rendez-vous avec les travailleurs sociaux (4 en tout), vendredi dernier.

Ce dernier entretien de l’assistante sociale est un peu spécial puisqu’il se déroule à domicile. J’appréhendais forcement un petit peu plus, puisqu’à la dimension « entretien pré-agrément » où l’on aborde des questions pas simples de conception de parentalité adoptive, impacts de l’abandon, etc… s’ajoute une dimension beaucoup plus terre à terre, celle du cadre de vie… et du ménage…… Autant dire que nous avons programmé des weeks-end « ménage » plusieurs jours (même semaines) avant ce rendez-vous et que pendant une semaine la moindre chaussette trouvée par terre me donnait des sueurs froides… (peut-être que j’exagère un peu).

Non pas que notre appartement soit une véritable catastrophe : c’est un bel appartement, assez grand, avec 3 chambres possibles, deux actuellement, toutes les commodités à proximité (stade, école maternelle, primaire et collège en bas de l’appartement donc que demander de mieux pour une famille ?), le ménage est… disons qu’on a largement de quoi ranger [quand on en a envie...]. En plus deux chats supers sympas qui n’attendent qu’un enfant pour jouer avec eux ; mais bon voilà, on se remet toujours en question quand il s’agit de l’agrément : et si on était en maison avec un jardin ça serait 100 fois mieux, si on avait pas d’animaux ça éviterait des inquiétudes, et si les chats n’avaient pas griffé le papier peint de l’entrée, si on avait plus de pièces, plus de place, patati patata…

De plus c’est aussi LE rendez-vous qui correspond le plus au fantasme que nous nous créons de la demande d’agrément : une réelle investigation où tous vos proches, employeurs, banquiers, médecins sont consultés et où chaque placard est inspecté dans le moindre recoin pour en vérifier la bonne conformité avec l’accueil d’un enfant… Et gare à vous si la moquette est abîmée ! Finalement c’est loin d’être ce que nous avons vécu et cette « inspection » était en fait très brève : Nous avons commencé par un « entretien » normal pour parler des besoins et attentes d’un enfant adopté et comment nous envisagions notre parentalité adoptive (un peu redondant avec l’entretien précédent avec la psychologue), puis une visite rapide : voir quelles pièces nous avons, où sera sa chambre, où est la notre… En gros : cet enfant aura-t-il de la place quelque part ?

Et puis des petites questions sur la ville : où sont les commerces, les écoles, le stade (bon là il n’y a qu’à regarder le balcon, mais bon…), est-ce que le quartier est calme, est-ce qu’on s’entend avec nos voisins, y a-t-il une vie de quartier, des cinémas, etc…

Et puis voilà, c’est terminé… Elle nous décrit la prochaine étape : nous allons devoir écrire notre lettre de fin de projet avec notre notice, tandis qu’elle et la psychologue vont écrire leur rapport, puis en Septembre on lira les rapports et on pourra demander à passer en commission, à l’issue de laquelle sera accordé ou non notre agrément.

Finalement nous avons eu un peu le sentiment que cet entretien était fait à la va-vite. Elle nous a posé des questions et ne nous laissait pas y répondre mais répondait à notre place finalement. Notre rôle était plutôt de dire « oui » ou « non », alors que d’habitude on attend de nous des réponses construites, une réflexion… Là j’avais l’impression de simplement devoir confirmer tout ce qui s’était passé jusqu’à présent, et point.

 

Ce sentiment a été nettement confirmé le lendemain quand l’assistante sociale nous a appelés concernant la rédaction de son rapport. Elle voulait juste confirmer une « petite » chose… : oui mais en fait elle avait « écrit dans ses notes » que V. n’avait pas dit à sa famille que nous adoptions … Alors que c’était parfaitement faux puisque bien sur ils sont au courant et nous soutiennent bien… Donc je ne vois pas comment elle a pu comprendre l’inverse, mais bon cela nous a bien inquiété concernant le reste du rapport… Nous avons hâte de les découvrir en Septembre, en espérant qu’il n’y ait pas eu plus de « malentendus » parce que ces rapports sont très importants, déjà pour obtenir l’agrément, mais aussi pour pouvoir avoir un bon dossier et donc avoir plus de chances de se voir confier un enfant une fois que nous aurons l’agrément…

Etape 3 sur 4 !

Le temps file a une telle vitesse que je n’ai pas pu me connecter plus tôt pour vous raconter tout ce que nous avons fait durant ce mois de juin, coté adoption !

Le 15 Juin, nous avons réussi à trouver une place pour le dernier rendez-vous avec la psy!  Donc vite vite, nous n’avions que 2 semaines pour nous « préparer » ! C’est-à-dire principalement de revenir un peu sur tout ce que nous avions abordé la première fois, parler des sujets dont nous avions parlé et nous interroger sur les thèmes qu’elle nous avait demandé de méditer :

- Les causes et conséquences d’un abandon ?

- Qu’est-ce que la parentalité adoptive ?

- La recherche des origines : pourquoi, comment… ?

Pour cela nous avions discuté de plusieurs films et reportages pendant la première séances et nous avons entrepris de tous les regarder. Bien sur cela n’a pas été toujours facile car les sujets étaient assez sensibles, notamment pour moi la recherche des origines qui restait une sorte de mystère et dont j’avais un peu « peur »…

Ces reportages ont vraiment répondu à mes questions et donc je vous les conseille aussi car cela pourrait vraiment vous aider à répondre à de nombreuses questions :

Il s’agit dans un premier temps d’un reportage sur la conséquences d’un abandon, et l’intérêt de l’enfant (un peu dur à voir et à entendre pour certains qui seraient en grande souffrance de parentalité, mais c’est nécessaire de voir cela afin de bien comprendre ce qu’est vraiment l’adoption…) et il est également question de la recherche des origines : le titre est Blessures secrètes.

Le second reportage est plus positif, même comique parfois, mais toujours aussi lourd de sens sur la recherche des origines principalement. Il s’appelle Couleur de Peau Miel (une grande partie est en animation ce qui le rend plus agréable à voir).

A cela s’est ajouté la lecture d’un magazine de l’EFA : « La parentalité adoptive » et nous étions finalement paré à affronter le second entretien (même si cela s’est déroulé sans stress bien sur).

Le rendez-vous à duré 4 bonnes heures. 4 heures où nous avons repris toutes nos motivations pour l’adoption, mais aussi, comment nous allions en parler à l’enfant, comment nous l’accompagnerions dans la recherche des origines, et finalement nous avons confirmé quel était notre projet. Finalement la psy nous a annoncé que nous avions bien travaillé et que sauf si nous le désirions, elle n’avait pas besoin de nous revoir avant le passage en commission de notre dossier. Donc nous étions soulagé et contents de voir que finalement tout avance bien et surtout très vite car il ne reste donc plus que 1 rendez-vous avec l’assistante sociale, qui se passera chez nous, la semaine prochaine !

Ce qui rajoute une double difficulté car en plus de devoir nous préparer sur les sujets que nous allons aborder, nous allons aussi ET SURTOUT devoir entièrement préparer notre appartement ce qui n’est pas une mince affaire !!


Contact Me

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

Instagram

Communication impossible avec Instagram.

Suivez-moi


Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus